24 novembre 2018

Une inflexion politique est-elle possible avant les prochaines élections en Israël ?

Après la démission d'Avigdor Liberman, Netanyahou est parvenu à convaincre les partenaires de sa coalition de ne pas déclencher immédiatement de nouvelles élections. Un chercheur israélien, David M Weinberg, le met en demeure de profiter de ce délai pour adopter une politique radicalement différente. Si ses propositions étaient adoptées, on verrait Israël s'affranchir des contraintes paralysantes que lui impose la "communauté internationale", essentiellement l'Union européenne. Peut-il se le permettre? On verra à l'usage. (NdT).