7 décembre 2019

Israël a besoin d'une réforme massive de son système éducatif

Les résultats de l'évaluation PISA de 2018 qui viennent d'être publiés, soulèvent le problème de la gouvernance d'Israël depuis plusieurs décennies, mais aussi celui des contradictions qui minent l'Etat juif de l'intérieur. Les alliances de Benjamin Netanyahou avec les ultra-orthodoxes dérivent en partie de la faillite du travaillisme israélien de la fin des années 70 et, par la suite, des activités de sape intensives  des liquidateurs post-sionistes présents dans la politique, l'université et la communication de masse. Le calamiteux sous-développement global du système éducatif est un défi considérable puisqu'il renvoie au rendez-vous manqué d'une part considérable de la jeunesse du pays avec le savoir et la modernité. Le système politique, qui laisse un espace à des groupes totalement indifférents au bien commun, est aussi sur la sellette. (NdT)